Ce père nourricier, ennemi des chloroses,
Eveille dans les champs les vers comme les roses ;
Il fait s’évaporer les soucis vers le ciel,
Et remplit les cerveaux et les ruches de miel.
C’est lui qui rajeunit les porteurs de béquilles
Et les rend gais et doux comme des jeunes filles,
Et commande aux moissons de croître et de mûrir
Dans le coeur immortel qui toujours veut fleurir !

De qui s'agit 'il dans cette prose de Baudelaire? Du soleil voyons! Et je rajouterai : Et fais sortir les gambettes des bébés!

Je posterai demin matin ce petit ensemble estival pour un bebe alors ça tombe bien que le soleil soit de retour.

DSC04212

DSC04213

DSC04214

DSC04221

DSC04222

 

DSC04220

DSC04223

DSC04224

DSC04226

 

Je vous dis Bon dimanche. C'est le jour du Seigneur mais l y a aussi le ménage, la cuisine, les devoirs ...